Rencontrez nos experts
English Content

Articles récent

ICT Experts LuxembourgFocus PME Transformation digitale des PME : derrière le buzzword, les vrais enjeux
Transformation digitale des PME : derrière le buzzword, les vrais enjeux

Transformation digitale des PME : derrière le buzzword, les vrais enjeux

Internet et l’explosion des terminaux mobiles ont bouleversé nos manières de travailler, d’acheter, de communiquer. Chaque jour, de nouvelles start-up « disruptent » des approches d’entreprises pourtant leader sur leur marché, en dépassant bien souvent les attentes des clients. A en croire les études des cabinets de conseil, plus de 75 % des dirigeants sont convaincus que la transformation digitale est un levier de changement pour leur entreprise.

Au-delà de la technologie, les compétences

Derrière la transformation digitale des PME se cache une véritable mutation des modèles d’entreprises mais aussi de ses talents. La technologie, elle, agit comme un accélérateur.
Big data, Cloud, mobilité, réseaux sociaux, Internet des objets, intelligence artificielle ou machine learning sont autant de technologies qui peuvent être mobilisées pour améliorer les performances des PME. Pour aborder sereinement ce changement de paradigme, il convient avant tout d’identifier les compétences qui doivent être développées pour réussir sa transformation numérique.

1. Gestion de l’information :

Le volume d’informations disponibles dans les entreprises, PME comprises, a considérablement augmenté. Pour ne pas se noyer dans ce flux de données, il faut apprendre à « jongler » entre de multiples sources d’informations : sites Internet, mails, notifications sur appareils mobiles… Chacun doit désormais apprendre à développer une vision critique pour déterminer ce qui est vraiment utile à la poursuite de ses objectifs. Car selon la capacité d’attention de chacun, la productivité peut en être affectée.

2. Auto-apprentissage :

Chaque collaborateur est désormais responsable de l’acquisition des connaissances pour trouver les informations, le matériel ou les personnes appropriées dans le but de faire avancer ses projets. Pour cela, la fonction IT peut jouer un rôle clé en facilitant la collaboration et l’accès aux ressources.

3. Connaissances techniques :

Pour manier ces nouvelles technologies, il est nécessaire que les collaborateurs soient formés et puissent évoluer au rythme des avancées techniques. Au sein des PME, cela va des techniciens qui produisent des rapports de données aux managers qui doivent apprendre à manier le big data et le machine learning pour définir la vision de leur organisation.

4. Travail collaboratif :

Dans un monde hyper-connecté, il devient impératif de pouvoir travailler en collaboration, participer à des communautés, gérer virtuellement des tâches sur des projets communs, tout en s’adaptant mieux à la diversité pour gagner en productivité. Dans ce contexte, les espaces de travail collaboratifs jouent un rôle capital.

5. Identifier les tendances :

Intégrer des modèles prédictifs pour mieux identifier les tendances et investir ses efforts là où ça en vaut la peine.

6. “Upgrader” l’expérience client :

Le prix ou les fonctionnalités ne sont plus les seuls critères qui guident les consommateurs. Ils sont à la recherche d’une expérience d’achat multicanale et sans accroc. Pour cela il convient de se pencher attentivement sur leurs besoins par la collecte et l’analyse de données.

7. Communiquer autrement :

Aujourd’hui, les entreprises et leurs clients sont en dialogue constant. Au-delà de communiquer sur ses activités, le véritable enjeu est l’écoute des clients car les supports sont nombreux : Twitter, Facebook, Linked In, Chatbot… Une mission qui incombe désormais à l’ensemble de l’organisation.

L’avenir sera digital ou ne sera pas. Des technologies comme le Fax ne sont plus supportées à 100% par les opérateurs même si elles restent très prisées dans certains secteurs. Pourtant, la passerelle entre les deux mondes existe. Le service fax to email, très simple à mettre en place via des solutions de téléphonie actuelles, permettent d’envoyer un fax depuis un ordinateur. Alors plus vite les PME développeront les compétences nécessaires pour aborder cette transition, plus vite ils profiteront de ses avantages.
Êtes-vous prêt à relever le défi ?

Au sein l’équipe POST Telecom depuis maintenant presque un an, j’occupe le poste d’ESM (Ecosystem Manager) SoHo/SMB. J’analyse donc le marché des petites et moyennes entreprises au Luxembourg dans le but de pouvoir développer une synergie entre les produits que POST propose et les réels besoins du marché.

Depuis son rebranding, POST est en train de développer une toute nouvelle dynamique ayant pour but d’être innovant dans le secteur des nouvelles technologies mais aussi d’être plus proche de ses clients en les accompagnant en toute confiance. En effet, pour les petites et moyennes entreprises, il n’est pas toujours facile de comprendre l’ensemble des produits/solutions proposés en IT.

Ayant obtenu un Diplôme d’ingénieur (FH) en “Nachrichten Technik und Elektronik” à la Fachhochschule de Kaiserslautern et un « Bachelor Engineer » à l’East London University, je suis chez POST depuis 12 ans. J’ai commencé ma carrière en tant que « Network Engineer » sur les produits de connectivité large bande SDH et DWDM pour intégrer 6 ans plus tard l’équipe marketing en tant que « Product manager » des produits de connectivité pour entreprises. Aujourd’hui après une longue expérience à la fois dans les équipes techniques et marketing, mon poste me permet de prendre du recul sur les « bites and bytes » et d’avoir une vision plus large sur toute la gamme de solutions que POST peut offrir à ses clients pour répondre au marché.

Les nouvelles technologies ont aujourd’hui intégré notre vie quotidienne et fondamentalement changé notre façon de communiquer. L’évolution des télécom au cours des dernières années a fortement contribué au monde technologique tel que nous le vivons au quotidien. Travailler chez POST Telecom permet d’être au premier rang pour suivre et comprendre l’évolution IT pour les années à venir.

Dans un cadre moins professionnel, j’exerce mes talents de photographe en alliant les nouvelles technologies à la photographie classique.

Pas de commentaires

Laisser une réponse