Etes-vous prêt pour la gestion unifiée des terminaux desktop et mobile ?

L’explosion des usages mobiles a nécessité de la part des entreprises le déploiement d’une stratégie d’Entreprise Mobility Management (EMM) pour assurer la sécurité et la gestion des configurations des appareils. Mais avec la multiplicité des devices et des systèmes d’exploitation, la mission se complexifie. Aujourd’hui, de nouvelles plateformes de supervision permettent de gérer tous les périphériques : mobile, desktop, tablette, via une solution unique. C’est le Unified Endpoint Management (UEM).

 

Faut-il contrôler et sécuriser l’ensemble des terminaux mobiles et des postes de travail avec un même système ? Quels bénéfices peut-on attendre ? A qui ces solutions s’adressent-t-elles en priorité ? Faisons-le point.

 

De la gestion de l’appareil, à la gestion du contenu et des applications

Il y a une dizaine d’années, le Mobile Device Management (MDM) a permis de surveiller et sécuriser les terminaux mobiles. L’entreprise établissait une politique à laquelle les utilisateurs étaient tenus de se conformer avant de pouvoir se connecter au réseau. En cas de perte ou de vol d’un terminal, la solution permettait de gérer à distance le verrouillage de l’appareil ou l’effacement de son contenu.

 

Avec l’éruption de la révolution mobile, les salariés doivent pouvoir travailler n’importe où et à n’importe quel moment, depuis un appareil professionnel ou personnel. Pour accompagner ce profond changement, il a fallu permettre aux collaborateurs d’accéder à leurs applications professionnelles et à l’ensemble du contenu de l’entreprise tout en maîtrisant les risques en matière de sécurité et de protection des données. Ce dispositif est appelé l’Entreprise Mobility Management (EMM).

 

Vers la convergence de gestion pc et mobile

L’arrivée de Windows 10 a marqué un nouveau changement. Désormais, les entreprises peuvent gérer les ordinateurs comme elles géraient les appareils mobiles depuis quelques années déjà.

 

La ligne entre la technologie héritée et la technologie mobile apparaît de plus en plus floue. La tendance est à la convergence de toutes les technologies en une seule plateforme avec une seule solution de supervision. Ce dispositif de sécurité universelle qui gère tous les périphériques et systèmes d’exploitation sur une seule plateforme est nommé Unified Endpoint Management (UEM).

 

Quel bénéfice peut-on attendre de l’UEM ?

L’Unified Endpoint Management (UEM) ne s’arrête pas à la gestion des terminaux mobiles et des pc fixes et portables. Elle couvre également la gestion des serveurs virtuels, des imprimantes, des montres et autres objets connectés. Gérer la diversité de ces terminaux via une solution unique de supervision va résolument transformer le travail des équipes IT. L’adoption d’une solution UEM met fin à l’accumulation d’outils différents dont il faut maîtriser le fonctionnement. Un changement qui se traduit par plus de réactivité et une meilleure efficacité et qui représente une meilleure maîtrise des coûts sur le long terme.

 
L’autre avantage majeur des suites UEM est qu’elles contribuent à mettre en conformité les entreprises avec la Réglementation Générale sur la Protection des Données (GPRD). Son article 32 souligne en effet l’importance de l’utilisation de techniques récentes pour prendre en charge la gouvernance des informations. Les entreprises qui adoptent une solution UEM seront dès lors en mesure de prouver aux autorités concernées qu’un cadre solide a été mis en place pour réduire le risque de perte de données.

 

A qui s’adresse en priorité l’UEM ?

L’UEM permet de répondre aux besoins de supervision des petites structures sans réaliser d’investissement lourd. Un dispositif auquel elles n’auraient pas pu prétendre sans l’arrivée de ces technologies émergentes.

 

Pour les entreprises de grande envergure, le stade de maturité de ces solutions s’envisage sur le plus long terme et nécessitera pendant un certain temps encore l’utilisation de solutions parallèles.

 

Dans tous les cas, l’UEM va rapidement devenir un élément essentiel des stratégies IT. Markets and Markets prévoit en effet un taux de croissance annuelle du marché mondial de l’UEM de 42,9% d’ici à 2020.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *