Haut débit : les réseaux intelligents à l’heure du Zettabytes

Des chiffres qui donnent le tournis. Selon la dernière étude intitulée «Visual Networking Index 2013-2018» de Cisco, le trafic internet global va croître de 20% entre 2013 et 2018. On parlera alors de transferts annuels de 1,6 Zettabytes, soit plus d’un billion et demi de gigabytes ! Plus que jamais, la demande de haut débit va s’accélérer comme en témoigne également le lancement par SES de 4 nouveaux satellites dans l’espace.

 

Connectivité terrestre avec garantie de service élevée

Reste qu’il s’agit de deux mondes distincts, pour des besoins clients différents. Le satellite s’avère une technologie idéale pour la vidéo down-stream grand volume, plus particulièrement à destination d’utilisateurs situés dans des zones difficiles d’accès et peu câblées. Ici, les SLA sont à envisager avec relativité et l’on est bien loin des taux de disponibilité garantis de la connectivité terrestre dans une évidente logique économique. Si l’on trouve au Luxembourg certains secteurs et métiers où ces 2 domaines peuvent se rencontrer, on constate qu’actuellement, sur la Place, la demande de référence est le 1 Gb.

 

Le Luxembourg entièrement câblé en FO dès 2017

Techniquement, il n’y a aucune difficulté pour les opérateurs à proposer du 10, voire du 100 Gb, d’autant qu’à l’aube de 2017, tout le territoire luxembourgeois sera câblé en FTTH avec une capacité 1 Gb-10 Gb out of the shelf et 100 Gb disponible sur mesure. Reste que les entreprises agissent en bon père de famille et n’investissent pas dans une bande passante que leurs équipements ne sauraient exploiter : il s’agit tout simplement, et fort intelligemment, de jouer la carte du Capacity Management.

 

Dans l’ère du Tier4

Elles sont par contre excessivement attentives aux garanties de services en termes de latence et disponibilité en phase avec les critères exigeants des Data Centres Tier4. Le Luxembourg dispose en la matière de précieux atouts. Sa position géographique au cœur de l’Europe et la taille de son territoire permet de bénéficier de temps de latence minimes. Le pays est interconnecté aux plus importants points d’échange Internet d’Europe : les nœuds de Bruxelles et Francfort bien sûr, mais aussi Amsterdam, Londres et Paris. Des avantages qui intéressent bien des industries, dont les gamers de plus en plus nombreux à s’installer au Luxembourg.

 

Convergence avec le mobile

Sur le territoire Luxembourgeois, dans un avenir proche, on doit également s’attendre, au vu des nouvelles capacités dégagées par la 4G mobile, à voir la convergence du fixe-mobile devenir un thème prioritaire de développement. Il y a pour l’instant chez les décideurs ICT de la Place un très vif intérêt pour des solutions convergentes permettant des interconnexions performantes et sécurisées de réseaux privés équipant les collaborateurs sédentaires ou mobiles. Avec toujours, à l’heure du Zettabyte et du haut débit satellitaire, des entreprises luxembourgeoises qui garderont toujours leurs deux pieds sur terre…
Augmenter uniquement les capacités des réseaux et des équipements terminaux ne sera pas sans aucun doute la seule option dans la situation économique actuelle. La technologie nous permet maintenant de prioritiser des applications parmi d’autres. C’est probablement une bonne idée de sujet à débattre dans un prochain billet.

 

Laisser un commentaire

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE