All IP : le secteur des télécommunications en pleine mutation

Une page de l’histoire des télécommunications se tourne avec la migration progressive de la téléphonie classique vers la voix sur IP (VoIP).  En effet, la technologie sur laquelle sont basées les lignes téléphoniques analogiques (POTS) et les lignes téléphoniques ISDN arrive en fin de vie.

 

Le secteur des télécommunications vit donc depuis quelques années une phase de transition, qui devrait s’achever aux alentours de l’an 2020. En attendant, cette situation n’est pas sans conséquences :

  • Les équipements nécessaires pour réaliser les raccordements avec la technologie traditionnelle et basés sur un réseau commuté ne sont plus disponibles sur le marché
  • Le support apporté par les constructeurs pour maintenir en fonctionnement les équipements existants ne sera assuré que pour un nombre d’années limité.

 

All IP : une nouvelles stratégie aux nombreux avantages

 

Tous les opérateurs Telecom sont touchés, les forçant à migrer progressivement les services de téléphonie traditionnels (basés sur un réseau commuté) vers le protocole Internet (IP) en utilisant le protocole de signalisation SIP. Ils se dirigent ainsi vers une stratégie All IP qui offre de nombreux avantages en termes de flexibilité, de fonctionnalités et d’interconnexion des différents équipements (téléphone fixe, mobile, PC, TV).

 

Des produits misant sur la compatibilité

 

Les interfaces téléphoniques. Pour tenir compte de l’évolution vers le All IP, les opérateurs développent toute une gamme de produits autour des interfaces téléphoniques. Citons par exemple les solutions de type « SIP Trunk ». Elles offrent une interface se basant sur le protocole IP avec une signalisation SIP et permettent donc aux utilisateurs de connecter un central téléphonique directement en IP avec le réseau commuté public de téléphonie PSTN.

Citons également les produits de type « Cloud PBX », ces solutions basées sur la technologie IP permettent d’avoir un central téléphonique virtuel localisé dans le Cloud, tout en offrant de nouvelles fonctionnalités, telle que la convergence entre les téléphones fixes et mobiles.

Les réseaux d’accès. Au niveau réseau d’accès, les interfaces de téléphonie ISDN et analogiques restent encore actives. Toutefois, dépendant de la localisation de certains utilisateurs et les facilités utilisées, l’interface nécessitera l’installation d’un équipement intermédiaire de type gateway sur site.

Le matériel téléphonique. De plus en plus d’appareils sont aujourd’hui directement compatibles VoIP ou proposent des passerelles VoIP (gateway) qui permettent par exemple de raccorder un poste de téléphone classique à un service de voix sur IP.

 

Certains services de moins en moins supportés

 

Les nouveaux cœurs des réseaux de téléphonie nationaux et internationaux étant construits sur la technologie IP, les protocoles de signalisation et d’encodage pour le service téléphonique dans ces réseaux sont optimisés pour la VoIP. Certaines facilités disponibles dans les réseaux classiques ne peuvent donc plus être garanties, à l’image des services de fax, vidéo et data via ISDN.

La technologie VoIP supporte encore partiellement le transport des communications pour les services de fax et data, à condition d’utiliser les bandes passantes les plus basses possibles. Toutefois, il devient de plus en plus difficile pour les opérateurs de garantir le fonctionnement de ces services traditionnels.

Ce sont ces contraintes techniques qui incitent de plus en plus les entreprises luxembourgeoises à migrer vers la technologie IP, notamment au moment de renouveler leur contrat auprès de leur opérateur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *