Les softphones finiront-ils par remplacer les téléphones de bureau ?

La question reste ouverte. D’un côté, l’usage des softphones progresse. De l’autre, celui des téléphones de bureau persiste indubitablement comme nous l’avions évoqué dans cet article paru sur le blog. On s’interroge donc : les salariés finiront-ils par se laisser complètement tenter par les solutions softphones ?

 

L’étude réalisée en 2015 par le cabinet américain Software Advice vient apporter quelques réponses sur les habitudes qui priment actuellement dans les entreprises. En interrogeant des employés communiquant par système VoIP sur le type de téléphone qu’ils utilisent au travail, il résulte que ces derniers privilégient encore en majorité le téléphone de bureau (64%) devant le softphone (49%). Et dans le cas où les employés interrogés utilisent à la fois l’un et l’autre, il apparaît que ces travailleurs se sentent autant à l’aise à utiliser un système de communication que l’autre.

 

Softphones : une multiplicité des usages et des devices

Parallèlement aux téléphones de bureau, les softphones offrent donc bel et bien leur lot d’avantages. Le concept est d’ailleurs parfait pour les utilisateurs nomades, qui pratiquent le travail à distance.

  • En tout lieu. Qu’ils soient à leur domicile ou en déplacement, ces utilisateurs mobiles peuvent se connecter, via leur ordinateur, à l’infrastructure téléphonique de leur entreprise, en profitant des mêmes services que depuis leur bureau.
  • Sur de multiples supports. La convergence qu’apportent les softphones représente également un réel atout chez des travailleurs de plus en plus mobiles, qui souhaitent naviguer d’un appareil à l’autre le plus simplement possible (PC, smartphone, tablette).
  • Sur de multiples systèmes. La grande majorité des solutions softphones proposées sur le marché sont compatibles aussi bien sur PC que sur smartphones ou tablettes (Windows, iOS et Android).

 

Une solutions aux coûts raisonnables

Une licence logicielle se révèle souvent moins coûteuse que la combinaison d’un téléphone IP et d’une licence de fonctionnement. Les softphones nécessitent toutefois un investissement matériel puisqu’un périphérique de type casque devra être envisagé, pour une utilisation confortable au bureau. Il pourra être utilisé sur l’ensemble des supports (PC, smartphone, tablette), depuis n’importe quel endroit. L’entreprise devra néanmoins vérifier la capacité des supports existants à fonctionner en tant que softphones. Certains facteurs peuvent influer comme les modèles de smartphone ou de tablette, ou le système d’exploitation.

 

Des fonctionnalités intéressantes

Les solutions softphones fournissent un certain nombre de fonctionnalités utiles pour les employés d’une entreprise. Elles sont accessibles depuis tous les supports sur lesquels elles sont installées :

  • Gestion de contact,
  • Historique des appels,
  • Visualisation de présence peu importe l’endroit et le support où l’interlocuteur est connecté,
  • Transfert d’appel d’un support à l’autre en cours de conversation,
  • Messagerie instantanée,
  • Affichage du numéro fixe de bureau,
  • Utilisation des extensions pour les appels internes à l’entreprise,
  • …etc.

 

Ces nombreux avantages expliquent pourquoi de plus en plus d’entreprises font le choix de délaisser les téléphones fixes au profit des softphones. Ces systèmes de communication conviennent particulièrement bien aux entreprises en quête d’économies, de flexibilité et de mobilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *