5 questions à Patrice Waltzing, associé et Corporate Services Leader chez PwC Luxembourg

Notre nouveau bâtiment a été pensé autour des notions de proximité et mobilité

C’est une construction rutilante de 30.000 m² qui accueille dorénavant les 2450 collaborateurs de PwC Luxembourg. Un bâtiment ultra-moderne qui abrite au sous-sol un centre de données dont l’une des fonctions, et pas la moindre, est d’alimenter en énergie l’ensemble de la structure. La construction a pris 18 mois. Tout a été pensé en fonction d’une priorité absolue : favoriser la mobilité pour privilégier les échanges.

Patrice Waltzing a rejoint PWC en 2006. Après avoir dirigé différentes entreprises industrielles, il est aujourd’hui « Associé et Corporate Services Leader » chez PwC Luxembourg. « J’ai sous ma responsabilité l’infrastructure, tout ce qui est lié au Business Support, à l’IT et à la finance. Avec ce nouveau bâtiment, l’idée était de ramener toutes nos équipes sur un même site. Nous occupions deux bâtiments de taille relativement égale, séparés de 500 mètres dans la zone de la Cloche d’Or.  Vous savez, 500 mètres, c’est peu et beaucoup à la fois. Nous sommes organisés sur 3 lignes de service : l’assurance-audit, le consulting et les taxes. Nous adressons plutôt des industries qui font appel à l’ensemble de notre portefeuille. Il était donc important et intéressant de réunir tous nos collaborateurs dans un seul et même bâtiment, pour une meilleure cohésion en matière de gestion de projet. »

 

Un maximum de zones d’échanges et de meetings informels

Le déménagement s’est terminé le deuxième week-end d’octobre. Patrice Waltzing : « Nous sommes désormais 2450 collaborateurs réunis sur un même site, avec une option pour un second bâtiment afin de pouvoir atteindre une capacité de 2700 personnes.» Les nouveaux bureaux en quelques mots ? « Nous sommes sur une formule rez de chaussée + 5 étages. Au cœur du rez de chaussée, on trouve l’atrium. Il a un rôle fondamental.  Nous avons voulu créer un maximum de zones d’échanges informels.  Pour l’atrium, on parle d’une zone de 1000 m² avec coffee bar et une décoration à la Google où les gens peuvent se rencontrer, discuter, partager. L’atrium se trouve à la croisée de deux ailes. Sur l’ensemble du volume, des passerelles meublées permettent elles aussi de créer des espaces de meeting informels. A tous les étages se trouvent des coffee corners équipés d’écrans de projection. On peut y boire un café, discuter, décider de faire une présentation à l’improviste… Tout le bâtiment a été conçu afin de favoriser la proximité. Lorsque l’on descend -la structure privilégie l’utilisation naturelle des escaliers- du 5ème au 1er, l’idée est de croiser la moitié des « habitants » de l’immeuble. »

 

Chauffé au DataCenter

Le sous-sol du nouveau bâtiment de PwC abrite un tout nouveau centre de données. Il est en redondance avec une seconde unité située à une dizaine de kilomètres de là, à Bettembourg. « Nous avons tenu à conserver en interne notre datacenter.  Pour garder le contrôle de nos données tout d’abord, même si c’est tout à fait possible de le faire aussi en externalisant cette ressource. Mais c’est surtout pour pouvoir réutiliser la chaleur dégagée par nos serveurs. Cela représente une économie d’environ 30 % de notre consommation énergétique !

 

La mobilité, toute la mobilité, rien que la mobilité

L’infrastructure ICT épouse la stratégie de mobilité et de convivialité qui sous-tend tout le design du nouveau bâtiment. « Nous avons décidé d’opérer un changement complet de la téléphonie fixe et mobile. Dès le départ, on a opté pour une solution softphone, en partant du principe qu’elle ne pouvait pas exister sans un pendant mobile. Nous fonctionnons en mode hotelling : chaque jour, on peut changer d’endroit de travail. En interne, nous avons développé une appli qui permet de réserver son espace de travail en visualisant les postes libres selon certains paramètres comme la présence de personnes à proximité desquelles on voudrait travailler ou en fonction de la ligne de service pour laquelle on travaille. Chaque poste est équipé d’un écran, d’un clavier et d’une dock-station. Il suffit d’y insérer son laptop : le numéro de téléphone, lui, reste identique. Le système permet aussi de vérifier sur place si le poste est disponible. Il suffit de flasher le code QR présent sur tous les postes de travail pour avoir l’information. C’est la même chose pour les salles de réunion. »

 

2400 iPhones 5 S

C’est cette stratégie de mobilité qui explique la décision d’équiper l’ensemble des collaborateurs de PwC d’iPhone 5 S : à court terme, il s’agit de 2400 terminaux. C’est ici qu’entre POST Telecom en action. Découvrez l’interview vidéo réalisée en exclusivité !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *