L’impression mobile : un nouveau paramètre à intégrer

L’usage massif des devices mobiles a considérablement modifié les habitudes de travail en entreprise. Le phénomène du BYOD et la mise à disposition, via le package salarial, de smartphones et de tablettes ont renforcé la nomadisation du personnel. Ces nouvelles pratiques imposent la redéfinition des Print Policies, établies jusqu’à présent pour une utilisation principalement statique.

 

Plusieurs défis à relever

L’élaboration d’une politique d’impression est complexe dès lors qu’elle doit satisfaire à la fois les besoins des employés se situant dans ou hors du domaine de l’entreprise et ceux des visiteurs occasionnels. Mais c’est surtout la multiplicité des applications disponibles chez les constructeurs de périphériques d’impression qui rend cette tâche ardue. Ces derniers ont développé des applications spécifiques afin de s’adapter aux différents OS d’appareils mobiles. Autant dire que le défi est grand pour les entreprises disposant d’un parc de périphériques d’impression hétéroclite.
De plus, nombre de ces applications présentent des limitations fonctionnelles (par exemple : impression limitée aux formats image, PDF et RTF) et de sécurité puisqu’elles sont souvent hébergées dans les data centers des constructeurs.

À cela s’ajoutent quatre impératifs : appliquer, aux impressions mobiles, les critères habituels de sécurisation des données ; mettre à disposition des utilisateurs une interface conviviale et uniforme quels que soient le device mobile et le périphérique d’impression sollicité ; tracer les activités d’impression ; et s’assurer que les mesures de réduction des coûts mises en place antérieurement restent applicables.

 

Une certification MOPRIA depuis 2013

Il faut toutefois souligner que des initiatives d’homogénéisation des opérations d’impression à partir des devices mobiles existent. La plus significative est menée, depuis septembre 2013, par la MOPRIA (MObile PRInt Alliance), qui regroupe les constructeurs les plus significatifs du marché. Son objectif est de développer une interface d’impression mobile commune. Ce développement a abouti à la certification MOPRIA et depuis 2014, les constructeurs membres de l’alliance proposent des imprimantes et des appareils multifonctionnels intégrant des firmwares certifiés. Il est à espérer que cette initiative perdure et s’étende à l’ensemble des OS puisqu’à l’heure actuelle, seuls les devices mobiles utilisant Android™ 4.4 ou supérieur sont supports.

 

Les solutions à privilégier

Afin de pallier ces multiples inconvénients sans être dans l’obligation d’investir dans le remplacement de l’infrastructure d’impression, il apparaît que les solutions adaptées doivent être multi-constructeurs, indépendantes de la marque des appareils mobiles utilisés et installées on-premise ou dans un data center luxembourgeois, si l’option d’hébergement est retenue.

Plusieurs éditeurs sont en mesure de proposer des outils aptes à répondre aux particularités du marché luxembourgeois. En éprouvant les outils existants, POST Telecom PSF a développé des solutions de mobilité “sur-mesure”. Celles-ci permettent, quels que soient la dimension de l’entreprise et l’environnement d’impression, de bénéficier d’une solution de jobs release et de traçage permanent des travaux d’impression, copie, numérisation et fax soumis aux imprimantes et multifonctionnels, d’une batterie de rapports d’utilisation, de l’encryption des données à toutes les étapes de l’impression et d’accès aux ressources d’impression pour les visiteurs internes ou externes via un mobile print server accessible depuis tout device mobile.
Ces solutions apportent donc de véritables réponses aux défis liés à une gestion structurée de la mobilité sans être dans l’obligation d’investir dans une nouvelle infrastructure de périphériques d’impression ou d’imposer aux employés un modèle précis d’appareil mobile.

 

Les évolutions technologiques attendues

Les constructeurs ont parfaitement assimilé le fait qu’un des vecteurs majeurs du développement de leur activité résidera dans leur capacité à proposer des périphériques easy & secure mobile print ready. De ce fait, des fonctionnalités telles que « Wifi Direct Print » et « Tap To Print » (technologie NFC) commencent à être intégrées aux équipements de nouvelle génération. Ces alternatives semblent prometteuses mais nécessitent encore un délai de maturation et la confirmation de l’ouverture du « Tap To Print » par l’ensemble des fabricants d’appareils mobiles. À suivre…

 

Laisser un commentaire

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE